ÉQUIPE

Alexis Armengol


Direction artistique

  

Après plusieurs mises en scène en Bourgogne et en Champagne-Ardenne, il s’installe à Tours en 1996. En 1999, il fonde la compagnie Théâtre à cru, installée depuis 2006 dans un lieu baptisé le Volapük.

Cette aventure théâtrale est une recherche artistique où le croisement des disciplines implique de nouvelles procédures de création. Son écriture scénique se construit autour de fragments de textes, du corps, de la musique, du chant et de la vidéo, comme autant de matériaux qui viennent nourrir le propos qu'il cherche à défendre. Le travail du son, ainsi que celui de l'image et de la scénographie, tiennent des rôles primordiaux dans le processus de création.

Cette écriture s'aiguise au fil du temps et tend vers ce que l'on pourrait appeler une forme "concert" de théâtre. Elle s'invente en partant de l'interprète, de l'immédiateté du temps de la représentation et de l'adresse au public. Cette approche permet une relation singulière aux spectateurs et travaille sur les lisières du théâtre, les frontières entre personnage et interprètes, jeu et non jeu, pour mettre en place un autre système narratif qui s'amuse avec les conventions et recentre sur le sens et l'émotion.

En 2014, il entame avec Sic(k) un nouveau cycle de créations, qui prend appui sur des sources textuelles inédites : des entretiens et témoignages menés pendant l'écriture du spectacle, des réalités qui viennent enrichir un questionnement, celui de la consommation de substances addictives (alcool, tabac, psychotropes, l'Autre...).

Sa 25ème mise en scène, A ce projet personne ne s'opposait, se base également sur des interviews, mais interroge cette fois la question de la répartition, de la redistribution et/ou de la confiscation de la connaissance et du savoir-faire, et donc du pouvoir.

Dans les deux cas, il s'agit d'aborder sous un angle inédit la conjugaison de la réalité et de la fiction.

 

 

Marc Blanchet

Auteur (A ce projet personne ne s'opposait)

  

Marc Blanchet est écrivain, photographe et dramaturge. Il est né en 1968 à Bourges et vit actuellement à Tours.

Depuis 2000 il a publié une quinzaine d'ouvrages (fictions, poésies, essais) dont Les Amis secrets (essai, éditions Corti, 2005) ; Trophées (récits, Farrago, 2005) ; Les Naissances (poésie, Le Bois d'Orion, 2006) ; L'Education des monstres (proses fantasmatiques, La Lettre volée, 2009) ; L'Ondine (récit, L'arbre vengeur, 2010) ; Méditations & autres brièvetés (proses fantasmatiques, La Lettre volée, 2013).

Dramaturge, il intervient chaque année à l'Académie de Chant de l'Opéra-Comique de Paris, au Conservatoire Régional de Tours où il mène des ateliers d'écriture avec restitution théâtrale, et travaille régulièrement avec Jacques Bonnaffé sur différents projets. Après une résidence au Théâtre du Pilier de Belfort en 2014, une pièce sera créée en juillet 2015 dans la communauté de communes de La Haute Savoureuse en Franche-Comté.

Photographe, il a exposé à Bordeaux (Itinéraires des Photographes Voyageurs, 2007), au Sri Lanka (Ambassade de France, 2008) ; la série Fantôme a été présentée entre autre au Centre d'Art Contemporain de Châtellerault (2012), à Bordeaux (Itinéraires des Photographes Voyageurs, 2013), à la galerie Ivan Ptakhine (2013) et au CCN d'Orléans (2014). Une nouvelle série, Récemment, a été présentée à la Galerie Herzog en 2014, et est programmée au CCN d'Orléans en 2015. Un site pour la photographie : www.marcblanchet.fr

Après une collaboration avec l'équipe de Théâtre à cru lors de rencontres littéraires en Seine-et-Marne, A Voix Vives, Marc Blanchet et Alexis Armengol travaillent pour la première fois ensemble autour de l'écriture de A ce projet personne ne s'opposait.

 

 

François Blet


Création et régie lumière

  

C’est le sportif de l’équipe, il touche à tout : surf, squash, skate, vélo, dernièrement parapente et beach tennis… Je pense qu’il aime surtout les sports de glisse, les sensations fortes… Il nous en donne d’ailleurs des sensations fortes ; ce qu’il préfère : grimper en haut d’un échafaudage. Avant de nous rejoindre en 2006 sur les créations de Il y a quelqu’un ? et de Je suis…, il travaillait au Centre Chorégraphique National de Tours. Il s’occupe des lumières, des équipements techniques ; il travaille en régie, vous avez tout compris.

 

 

Linda Bocquel

Réalisation costumes (Platonov mais..., J'avance et j'efface)

 

Linda Bocquel pourrait se situer exactement à mi-chemin entre Yolande Moreau et Uma Thurman, prend parfois des bains dans une grande baignoire à pieds installée dans son jardin, et n'aime pas que les gens soient en retard aux rendez-vous.

Dans le Tours Soundpainting Orchestra, dont elle est membre très actif depuis 6 ans, elle incarne Wonder P, aka Super Pénélope, et confère à sa machine à coudre des pouvoirs insoupçonnés, comme celui de sauver le monde. Sa prochaine étape d'ailleurs, c'est New York, et nous ne serions pas étonnés que la crise ne soit plus qu'un mauvais souvenir après son séjour là-bas.

Elle partage avec sa collègue costumière bien des points communs dont un amour irraisonné pour les chats mais, on ne sait pas comment c'est possible, elle c'est plus encore.

 

  

Marguerite Bordat

Scénographie (A ce projet personne ne s'opposait)

 

Après une formation de scénographe à l'ENSATT, Marguerite Bordat a collaboré entre 1997 et 2005 à l'ensemble des créations de l'auteur et metteur en scène Joël Pommerat, en tant que scénographe, costumière et collaboratrice artistique. D'autres rencontres déterminantes parsèment son parcours artistique : Bérangère Vantusso, amie et partenaire dont elle scénographie tous les spectacles depuis 2004 (Va où, Kant, Les Aveugles, L'Herbe folle, Violet) et avec qui elle partage un travail autour de la marionnette hyperréaliste ; Pierre-Yves Chapalain, qu'elle a rencontré alors qu'il était comédien avec Pommerat, et dont elle scénographie l'ensemble des spectacles (La Lettre, La Fiancée de Barbe Bleue, Absinthe) ; Pierre Meunier, qui l'invite à travailler avec lui en tant qu'assistante sur Le Tas en 2003 et costumière sur Les Egarés en 2007 ; Eric Lacascade, qui fait appel à elle pour créer les costumes de deux spectacles, Les Barbares, dans la cour d'Honneur d'Avignon en 2006, et Les Estivants, au TNB en 2010 ; Jacques Falguières pour qui elle créé au Théâtre d'Evreux costumes, masques, marionnettes depuis presque dix ans (La Traviata, Don Quichotte, Mademoiselle Julie, 11 septembre...).

On citera également d'autres partenaires, amis, collaborateurs aurpès desquels elle s'est engagée ces dernières années : le scénographe et metteur en scène Jean-Pierre Laroche, l'auteur et metteur en scène Lazare, le metteur en scène Guillaume Gatteau.

Depuis 2006, elle dirige un atelier de scénographie à Censier Paris III, et intervient également comme conférencière à l'Ecole des Arts Décoratifs.

 

 

James Bouquard


Scénographie (Il y a quelqu'un?Je suis...Toi, tu serais une fleur, et moi à cheval.Je pensais que mon père...8760 heuresPlatonov mais...J'avance et j'efface)


 

Ce sont les projets artistiques qui l’excitent, on sent qu’il explose de l’intérieur dès qu’un projet lui tient à cœur. Du coup, il est toujours là et les idées bouillonnent. Il allie à la fois côté pratique et côté artistique. Il est scénographe, et aussi paysagiste. Il participe à différents projets sur l’agglomération tourangelle (festival Rayons Frais, terrasse du cinéma Les Studios…) et ailleurs (festival Excentrique, mise en espace du Playground de Groupenfonction...). Ah sinon, il aime aller se promener dans les marais et le pâté de tête.

 

 

Rémi Cassabé

Création et régie lumière, régie générale, régie plateau

  

Fin bricoleur, Rémi a toujours une solution à tout, et il la livre avec enthousiasme. On adore sa spontanéité à nous raconter un spectacle qu'il vient de voir. Il aime les livres et les disques, et il en a vendu, mais il a aussi travaillé dans bon nombre de compagnies et il a même conduit de gros camions. Aujourd'hui, il a surtout deux casquettes : c'est le régisseur de la compagnie, et en dehors, il participe à une association qui propose des balades en segway et dès qu'il a du temps (et qu'il y du vent), il file sur la côte faire du kitesurf.

 

 

Victor De Oliveira

Interprétation (A ce projet personne ne s'opposait)

 

Né au Mozambique en 1971, Victor de Oliveira a été formé à Lisbonne et au Conservatoire Supérieur d'Art Dramatique de Paris.

Depuis sa sortie, il travaille essentiellement en France, mais aussi au Portugal, en Suisse, en Belgique, au Luxembourg et en Angleterre. En France il a souvent joué dans des spectacles de Serge Tranvouez et Philip Boulay, mais aussi avec Antoine Caubet, Michel Cerda, Clothilde Ramondou, Véronique Bellegarde, Gilles Bouillon, Yoshi Oïda, Brigitte Foray, Anne Torrès, Brigitte Jacques Wajeman, et dernièrement avec Stanislas Nordey et Wadji Mouawad.

Il a tourné dans des films de Lise Machebouef, Cécile Chaspoul, Martin Amic, Dorothea Eckert-Schwegler et José Filipe Costa.

Entre 2004 et 2011, il a participé au Festival de la Mousson d'été, comme membre du comité de lecture et en tant qu'acteur dirigé par David Lescot, Michel Dydim, Laurent Vacher, Véronique Bellegarde, Pierre Pradinas, Claude Guerre et Laurent Gutmann.

Dans A ce projet personne ne s'opposait, il interprète Prométhée.

 

 

Pierre-François Doireau

Interprétation (A ce projet personne ne s'opposait)

 

Né en 1982, Pierre-François a d'abord suivi une formation universitaire théâtrale à Besançon, puis en 2002, il intègre l'Ecole Régionale d'Acteurs de Cannes. A Besançon, il travaille et joue avec Guillaume Dujardin, Alain Mollot et Guy-Pierre Couleau. A Cannes, il travaille sous la direction de Catherine Marnas, Georges Lavaudant, Alain Françon et Daniel Danis, Mireille Guerre et Alain Fourneau, et participe à la création de Tragédia Antogonidia M. #10 de Roméo Castellucci.

Il participe à de nombreuses créations du Théâtre Gyptis de Marseille et travaille avec de nombreuses compagnies marseillaises, notamment au théâtre des Bernardines. Il accompagne régulièrement le travail des plasticiens / performeurs Yves Chaudouët pour la compagnie Morphologie des Eléments, et Rémy Yadan pour la compagnie Tamm Coat. Avec la compagnie de Sandrine Anglade il joue dans l'Oiseau vert de Gozzi et Le Cid de Corneille. Tous les ans, depuis sa création, il participe en tant qu'acteur ou metteur en scène au festival de Caves de Besançon avec la compagnie Mala Noche et Guillaume Dujardin, ainsi qu'au festival des Nuits de Joux.

Dans A ce projet personne ne s'opposait, il incarne Force et Pouvoir, le bras armé de Zeus.

 

 

Frédéric Duzan dit "Zed"

Composition musicale et création son (8760 heures, J'avance et j'efface)

 

Si on demande à ce grand gaillard d'origine allemande ce qui le fait vibrer dans la vie, il répond sans hésiter : la nature. C'est sûr, il aime être dehors. Pourtant c'est régulièrement qu'il s'enferme dans les salles sombres pour chercher une qualité de son parfaite. Il est aussi musicien, et d'ailleurs vous l'avez peut-être croisé il y a quelques années, quand il était le chanteur charismatique des Spicy Box. Il a aussi un côté philosophe, et c'est pour ça qu'on aime partir en tournée avec lui, parce que les débats de fin de repas quand il est là sont enlevés et passionnants.

 

 

Vanille Fiaux

Interprète (A ce projet personne ne s'opposait)

 

Après deux ans de formation à l'Ecole du Studio Théâtre d'Asnières dirigée par J.-L. Barbaz, elle intègre en 2006 l'Ecole supérieure d'Art dramatique de Rennes dirigée par Stanislas Nordey, dont elle sortira en 2009 avec un diplôme national de comédien ainsi qu'une licence d'art du spectacle.

Pendant l'école, elle met en scène La nuit de Madame Lucienne de Copi et joue dans 7 secondes de Falk Richter, mis en scène par Stanislas Nordey au Théâtre du Rond Point à Paris puis au Festival d'Avignon.

A sa sortie, elle joue dans 399 secondes de Fabrice Melquiot, mis en scène par Stanislas Nordey. Elle joue dans Anatomie 2010 Comment toucher? écrit et mis en scène par Roland Fichet au Théâtre de l'Est Parisien.

En 2011-2012-2013, elle joue dans plusieurs pièces de Nadia Xerri-L : L'Instinct de l'InstantJe suis tu es Calamity Jane et Dans la nuit de Belfort. Elle crée et joue dans Trois Fois Rebelle de Maria Mercé Marçal à la Maison de la poésie à Paris en mai 2013.

En 2014, on la retrouve dans Living mis en scène par Stanislas Nordey et dans Corpus Frichti d'Alain Le Goff au Festival Mythos à Rennes.

Plus récemment, elle chante et fait sonner tambourin et maracas dans des robes à paillettes pour un groupe de pop nantais : Le FEU !

Sinon, elle aime passer la tondeuse dans des champs immenses avec des engins non appropriés sous un soleil de plomb. Et Vanille est son vrai prénom et non un pseudonyme. Dans A ce projet personne ne s'opposait, elle est Pandore.

 

 

Jean-Philippe Filleul

Création et régie lumière (A ce projet personne ne s'opposait)

(En cours)

 

 

Stéphane Gasc

Interprétation (Il y a quelqu'un?Je suis...Et nous n'y serons pas pour rien!Je pensais que mon père...Platonov mais...La vie nouvelle)

 

Il est originaire de Toulouse, est rentré en classe professionnelle 3BC Compagnie avant de poursuivre à Cannes à l’École Régionale d’Acteurs pour en sortir en 2002. Là-bas, il a rencontré Alexandre, et oui dans la compagnie certaines relations grandissent avec le temps. Et tous les 2, ils font la paire ou plutôt le trio ; ils ont créé la compagnie l’Employeur avec Edith Meriau. Quand à Steph, comment vous le décrire...? peut-être juste pour résumer : lunaire, mystérieux et compliqué ! Et on adore ça.

 

 

Audrey Gendre


Diffusion et costumes (Il y a quelqu'un?, Je suis..., Toi, tu serais une fleur, et moi à cheval., Je pensais que mon père..., 8760 heures, Platonov mais..., J'avance et j'efface, Sic(k), A ce projet personne ne s'opposait)

 

Audrey, c’est la femme moderne par excellence. Elle est organisée et ça lui permet d’être sur tous les fronts. Elle va à la fac comme scientifique puis rembraye du côté des lettres. Des années d'études et quelques expériences de danse contemporaine plus tard, elle rejoint la costumerie de Théâtre à cru, puis les bureaux.

Elle mène en parallèle une recherche sur ce qui relie la musique et l'intime à travers le projet Bande originale, fabrique des vêtements pour la ville sous le nom d'Oslo, et fait bouger les dancefloors sous celui de Gingembre (en collaboration avec Nosaure ou Merguez). S'il lui reste un peu de temps, elle s'applique à construire une montgolfière, plante des épinards et dresse deux poules, Elna et Laïka qui, à n'en point douter, iront très très loin. 

 

 

Pierre Humbert

Dramaturge (A ce projet personne ne s'opposait

 

Pierre Humbert a été adaptateur, metteur en scène et comédien au CDN de Bourgogne-Dijon (1973-1980), co-directeur du théâtre musical Coulisses à Rouen (1980-1985), et co-directeur de la Compagnie Michel Humbert (1985-2001). Il est aujourd'hui directeur du Théâtre de la Madeleine, Scène conventionnée de Troyes, et ce depuis 2002.

Il a réalisé pour le CDN de Bourgogne quelques adaptations d'oeuvres majeures, notamment de Kafka et d'Arrabal. Plus récemment, au sein de la Cie Humbert, son adaptation et sa mise en scène de Jacques le Fataliste ont été considérées comme exemplaire par la très savante société Diderot.

Il a adapté pour la scène Candide de Voltaire, Les Mémoires de Louise Michel ou encore des textes de Boris Vian et d'Octave Mirbeau. Il amis en scène Ionesco, Diderot, Voltaire, Emile du Châtelet, Sarrazac, Feydeay, etc. Il a joué Beaumarchais, Dumas, Brecht, Bernhard, Beckett, Molière, etc.

 

 

Céline Langlois


Interprétation (Platonov mais..., A ce projet personne ne s'opposait)

  

Cette grande blonde aux yeux clairs aurait sans doute pu être hôtesse de l'air - et c'est ce que certains ont cru pendant un temps - mais elle est comédienne, et ses désirs d'ailleurs, elle les assouvit plutôt au bord de l'Océan Atlantique en dégustant des langoustines. Elle doit avoir un truc avec l'eau, parce que son premier rôle, à 22 ans, c'est Ophélie dans Hamlet-Machine monté par le Théâtre du Loup. On aime son allure atypique, sa voix chaude et grave. Elle aime la poésie et la musique, surtout si elle la partage : elle n'oubliera jamais chez elle son lecteur mp3 pour pouvoir nous faire écouter les dernières pépites qu'elle a dégotées. Si on lui demande de se définir, elle se qualifie de "pépette à godasses" (elle les collectionne), mais elle est bien plus que ça. Justement, elle dit aussi qu'elle est très amoureuse. Dans A ce projet personne ne s'opposait, elle est Io.

 

 

Alexandre Le Nours

Interprétation (7 fois dans ta bouche, I'm sorry, Il y a quelqu'un?, Je suis..., Et nous n'y serons pas pour rien!, Je pensais que mon père...8760 heuresPlatonov mais...)


   

A 7 ans, il voulait être pâtissier ou cascadeur. A 12 ans, il voulait être acteur célèbre. A 15 ans, sa professeur de français lui a suggéré de s'inscrire au baccalauréat option théâtre. A 16 ans il était champion de France junior d'improvisation. A 17 ans, et devant son insistance, ses parents lui ont dit : "D'accord pour que tu sois comédien mais travaille à fond et sois sérieux." A 18 ans il est entré au Conservatoire d'art dramatique de Tours. A 22 ans il est parti vivre à Cannes après avoir été admis à l'ERAC, puis à Marseille après en être sorti. Depuis qu'il a 25 ans, il joue, répète et tourne avec surtout 2 compagnies : Théâtre à cru et Lackaal Duckric. Il a néanmoins eu le temps de croiser le travail de David Gauchard, Jean-Pierre Vincent, Mathilde Monnier, Delphine Eliet, Arnaud Pirault et l'IRMAR. A 30 ans il a rencontré Pep Garrigues et il est parti vivre à Paris. A 32 et 34 ans, il a monté un spectacle avec Edith Mérieau et Stéphane Gasc sous le nom de l'Employeur. A 36 ans, il fait des tartes tatin sublimes mais il n'a toujours pas appris à chuter dans un escalier.

 

 

Mélanie Loisel

Réalisation vidéo (J'avance et j'efface, Sic(k))

 

(En cours) 

 

 

Marie Lucet


Production

  

Marie, elle sait parler 4 ou 5 langues (j’ai oublié), elle est souriante et disponible c’est pour ça qu’elle s’occupe des tournées, en faisant le lien entre artistes, techniciens et programmateurs. Elle a fait des études de langues, bon, vous aviez peut-être compris, et puis du théâtre pour le plaisir, du bénévolat sur bon nombre de festivals, et au fil des rencontres, elle a découvert Théâtre à cru. Si vous avez besoin d’un tuyau sur Excel ou des ennuis avec le site internet de la SNCF, n’hésitez pas à la contacter. Vous pouvez également faire appel à elle pour organiser vos repas de mariage, de Bar Mitsvah ou de Comité d'entreprise : cette fille a le palais fin, et comme sa soeur aussi, elles élaborent et concoctent à 4 mains les repas absolument délicieux de l'Effet Papilles.

 

 

Edith Mérieau


Interprétation (Platonov mais...)

 

Edith rencontre Alexandre et Stéphane à l'ERAC, et ensemble ils fondent l'Employeur. Marmande, Marseille, Paris. Elle est très souvent dans les trains. Elle n'aime guère l'inactivité et dès qu'elle peut, se réfugie dans les salles obscures de cinéma. Elle perfectionne son anglais aussi. Elle ne rechigne jamais au dancefloor, vous la reconnaîtrez facilement, c'est pas la dernière !

 

 

Christophe Rodomisto


Interprétation et composition musicale (Je pensais que mon père...Platonov mais...La vie nouvelle, A ce projet personne ne s'opposait)


  

Christophe Rodomisto est musicien, il vit et travaille à Paris.

Guitariste autodidacte, il fait ses premières armes en montant le groupe rock Opposum avec la chanteuse Anaïs (1999-2003). Dans son parcours transversal, il a collaboré avec des chorégraphes (Philippe Decouflé, Thierry Thieu Niang, Jean-Jacques Sanchez), il est compositeur/performer pour le théâtre (Théâtre à cru, Renaud Cojo, Irina Brook), créateur de bande-sons pour l'image (court-métrages, documentaires), et musicien accompagnateur (Claire Dit Terzi, Nevchehirlian, Anaïs, Tante Hortense, Oshen...).

En parallèle, il monte un groupe devenu culte, La Pompe Moderne (aka The Brassens), le groupe fantôme de Georges Brassens, qui, de 2008 à 2011, fût l'arme absolue de la reprise.

En 2015, il retrouve Alexis Armengol et Théâtre à cru pour la troisième fois, pour écrire la bande-son de A ce projet personne ne s'opposait.


 

Laurent Seron-Keller

Interprétation (7 fois dans ta bouche, Il y a quelqu'un?, Je suis..., Toi, tu serais une fleur, et moi à cheval., 8760 heures, Platonov mais..., J'avance et j'efface, A ce projet personne ne s'opposait)

 

Il a 42 ans maintenant.
 Après avoir brillamment soutenu sa maîtrise de sociologie, il entre au Conservatoire National de Région de Tours et suit des études théâtrales dirigées par Philippe Lebas. Trois ans plus tard, il joue sous la direction de Laure Mandraud au Prométhéâtre. Puis il rencontre Alexis Armengol, participe au voyage des comédiens en région Centre, joue dans Les précieuses Ridicules de Molière, El Taberna, 7 fois dans ta bouche #2 et dans bien des créations suivantes de Théâtre à cru. Il travaille le clown avec Bastien Crinon et joue dans Cruel Feydeau d'Aurachrome Théâtre. Au cinéma, il a notamment tourné avec Stéphane Brizé et joué dans la Lazy Company de Samuel Bodin et Alexandre Philip. Il mène également des ateliers de pratique théâtrale en direction des collégiens et lycéens, notamment au lycée St François St Médard de Tours. Dans A ce projet personne ne s'opposait, il est Héphaïstos.

Laurent Seron tient à remercier Marie Leveillard sans qui faire du théâtre n’aurait aucun sens.


 

 

Shih Han Shaw

Création dessin et animation (J'avance et j'efface)

  

D'une expérience passée en tant que sous-chef dans un magasin de vêtements, Shih Han retient qu'elle aime les couleurs et les textiles, mais pas le business. Depuis, cette taïwanaise s'est installée en France pour y étudier le dessin animé, tout en apprenant la langue française, dont elle a saisi bien des subtilités et le sens de l'humour. Ce qu'elle aime avant tout, c'est échanger pour apprendre des gens et de leurs récits tout ce qu'on n'apprend pas à l'école. Et d'ailleurs en France, en plus de boire du café noir et d'associer le fromage de chèvre avec le miel (deux particularismes qu'elle aime beaucoup), il paraît qu'on partage bien plus facilement notre intimité qu'à Taïwan. Elle collabore régulièrement avec Frank Ternier sur les projets d'Idéal Crash, et rejoint l'équipe de Théâtre à cru en tant qu'interprète-dessinatrice-live sur le spectacle J'avance et j'efface.

 

  

Frank Ternier

Réalisation vidéo et animation (Toi, tu serais une fleur, et moi à cheval., 8760 heures, J'avance et j'efface)

  

Avant, il passait son temps sur les rails de chemin de fer à calculer, vérifier, et puis il s'est tourné vers la caméra et a créé l'Astronef. Entre réalisateur/monteur, truquiste, infographie, motion picture, vidéo, post-production et VFX, parfois on s'y perd. Pourtant quand on voit Frank, il n'y a rien de tout ça. Il est simple, toujours de bon conseil et bien sûr il adore parler d'images, de toute sorte d'images. Son dernier film d'animation, Huit balles, a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2014, et montré depuis dans un nombre incalculable de festivals à travers le monde entier.

 

 

Camille Trophème


Interprétation et composition musicale (Il y a quelqu'un?Je suis...Toi, tu serais une fleur, et moi à cheval.8760 heuresPlatonov mais...La vie nouvelleJ'avance et j'efface)


 

Comédienne et musicienne (piano et accordéon), formée au CNR de Tours, elle associe théâtre et musique dans différentes compagnies : Barroco théâtre (2002), le Groupenfonction et Arnaud Pirault (2005) et depuis 2005 auprès de Nathalie Béasse (Trop-plein, Goodnight / In situ 2, Sunny / In situ 3, So sunny / In situ 4, Happy Child et Tout semblait immobile). Elle est aussi interprète dans divers courts et moyens-métrages (L'auberge rouge de Samuel Bodin et L'infante, l'âne et l'architecte de Lorenzo Recio). Parallèlement, elle a formé avec Sylvestre Perrusson un duo théâtro-musical décapant, Croque Love. Elle rencontre Théâtre à cru en 2006, pour qui elle est interprète dans la plupart des créations, et pour qui elle compose des musiques et des chansons. Elle mène également des ateliers de pratique théâtrale en direction des lycéens (lycée St François St Médard de Tours), et des étudiants du Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours, et on la dit très bonne pédagogue.

 

 

Isabelle Vignaud

Administration

 

Isabelle vient de Vichy, mais ses attaches sont aussi à Rouen, à Toulouse, en région Champagne-Ardenne, et depuis près de 10 ans maintenant, en Touraine. Après ces belles saisons en notre compagnie, elle va bientôt repartir pour de nouvelles aventures en Normandie, une nouvelle personne va intégrer l'équipe ! Mais sachez qu'Isabelle aime chanter (mal!), la tarte au citron, les voyages, ramasser des galets sur la plage pour les avoir au fond des poches, et à la terrasse d'un bar, elle commande souvent un monaco. Elle n'aime pas attendre, manger du maïs et le fromage de chèvre. Au bureau, elle s'arrache les cheveux sur les budgets de la compagnie, par contre elle adore s'occuper de com.

 

 

Matthieu Villoteau

Création et régie son

(En cours)