Savoir ce que nous savons faire. Pour qui nous le faisons. Avec qui. Tenter de nourrir ces questions au fil du temps en les débordant. Être (de) bonne Compagnie et s’écarter de notre chemin dans l’espoir de trouver l’inattendu, au risque de s’égarer. Je crois que nous opérons ainsi depuis le début à Théâtre à cru. Le plus souvent de façon inconsciente. Nous avons certaines fois raconté des histoires, d’autres fois pas du tout, cherchant théâtralement, sans reculer devant les excès, allant du concert à Tchekhov, attaché à l’adresse publique, aux interprètes, à la musique, à varier les médias et les pratiques pour passer le message. Nous continuons pour Nous, pour réduire les écarts, pour être ensemble… Entre naïveté et obstination.

 

Alexis Armengol

 

SPectacles au répertoire

Vilain !

 

Y a pas grand-chose qui me révolte pour le moment

Candide qu'allons-nous devenir ?

7 fois dans ta bouche