sic(k)

Photo (c) Alexandre Le Nours - Sic(k) - Théâtre à cru - Alexis ARMENGOL
(c) Alexandre Le Nours

Théâtre à cru / création 2014

Théâtre, musique et vidéo

Durée : 1h00

Présentation


 « Oui... c’est fait pour lâcher prise je crois.

C’est l’attente quand même de quelque chose qui se détend, voilà, du plaisir aussi, du plaisir tout simplement.

Je pense que je me suis déjà dit ça souvent, pour moi c’est un truc d’enfants, de pas vouloir aller se coucher. Tu vois c’est un vieux truc de… d’avoir peur du sommeil, de l’abandon, peur de rater quelque chose…

C’est abolir le temps je pense aussi, ouais ça c’est sûr.

C’est une quête d’absolu, vraiment, mais qui est infernale à vivre quelque part. Parce qu’on n’arrive pas à être tout le temps, au maximum ni de la vie ni de soi-même.

 

Michaux dit un truc que je trouve très joli, il dit : « Il n’y a pas un moi, il n’y a pas deux moi, il n’y a pas dix moi, moi est une position d’équilibre ». L’équilibre y’a rien de plus fragile. Ou plutôt c’est l’idée qu’il n’y a rien qui est stable, voilà.

Dès que je crois avoir trouvé comment il faut faire ou comment il faut vivre, ça… ça m’échappe.

Je me dis que l’être humain il doit savoir intuitivement qu’il pourrait faire beaucoup plus, beaucoup plus grand, beaucoup plus beau… Non, c’est pas ça l’absolu ? J’en sais rien ! (rire) »

sic Nathalie

 

En se construisant à partir de citations et de témoignages, Sic(k) interroge ce qui nous rassemble ou nous isole, nos désirs, nos excès, nos limites, notre besoin de ressentir. Ces interrogations dessinent en creux une sorte de géographie des substances addictives (alcool, tabac, psychotropes, l’Autre…). Ce paysage en considère les territoires les plus obscurs comme les plus lumineux : répéter ses excès et dégrader son corps, mais aussi huiler nos rapports sociaux, échapper aux conventions et à la linéarité du temps, éclairer nos recherches existentielles.

 

Nous avons trouvé une diversité de points de vue sur ces questions à travers des entretiens menés pendant l’écriture du spectacle, comme autant de réalités qui sont venues nourrir notre propos, et comme une invitation à tendre l’oreille, à écouter l’Autre.

Photo (c) Mélanie Loisel - Sic(k) - Théâtre à cru - Alexis ARMENGOL
(c) Mélanie Loisel
Photo (c) Mélanie Loisel - Sic(k) - Théâtre à cru - Alexis ARMENGOL
(c) Mélanie Loisel
Photo (c) Mélanie Loisel - Sic(k) - Théâtre à cru - Alexis ARMENGOL
(c) Mélanie Loisel

Distribution

Alexis ARMENGOL: réalisation des entretiens, conception et interprétation

Edith BALDY : interprétation

Claudine BASCHET : interprétation

Rémi CASSABÉ : interprétation, composition et guitare

Pierre HUMBERT : collaboration artistique

Alexandre LE NOURS : assistanat à la mise en scène

Pascale BONGIOVANNI : création lumière

Gérald BOUVET et Florian FOURMY : construction

Jean-Baptiste DUPONT et Antoine GUILLAUME : conseils techniques

Sammy ENGRAMER : scénographie

Stéphane FOUCHER : régie lumière

Audrey GENDRE : diffusion / création et réalisation costumes

Brice KARTMANN : programmation vidéo

Mélanie LOISEL : photos et réalisation vidéo

Marie LUCET : production

Isabelle VIGNAUD : régie générale, regard extérieur et administration

Matthieu VILLOTEAU : création et régie son


Coproductions : Théâtre Romain Rolland, Villejuif (94) / le Gallia Théâtre-Cinéma, scène conventionnée de Saintes (17) / Ville de Tours - Festival Rayons Frais (37) / L’Aire Libre – St-Jacques-de-la-Lande (35) / Culture O Centre – Ateliers développement culturel.

 

Accueils en résidence : Espace Malraux - Joué-les-Tours (37) / Le Volapük, Tours (37) / La Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon (30) / La Pléiade, La Riche (37) / Lycée La Providence, Le Mesnil Esnard (76) / Théâtre Romain Rolland - Villejuif (94) / L’Aire Libre – St-Jacques-de-la-Lande (35)

 

Soutiens : La Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon (30) / Festival Art et Déchirure, Rouen (76) / Centre dramatique de Haute-Normandie (76) / Conseil Général d’Indre-et-Loire (37)

Photo (c) Florian Jarrigeon - Sic(k) - Théâtre à cru - Alexis ARMENGOL
(c) Florian Jarrigeon
Photo (c) Florian Jarrigeon - Sic(k) - Théâtre à cru - Alexis ARMENGOL
(c) Florian Jarrigeon